La résidence

En tant que réalisateur / animateur d’ateliers, je suis frappé, lors des projections de films d’animation, par un fait qui peut paraître paradoxal. C’est la réaction d’émerveillement des spectateurs, jeunes ou vieux, et de leur questionnement sur les techniques de réalisation.

Une question est récurrente : « Mais comment ça bouge ? » Pourtant, ces mêmes spectateurs ont vu nombre de films d’animation (ou dessins animés) dans leur vie. Mais ils restent souvent ignorant de tout ce qui précède et concourt à l’oeuvre finie qu’ils voient sur l’écran.
Et quand ils découvrent les principes de base du cinéma d’animation, qu’ils en perçoivent les techniques de fabrication, qu’ils se rendent compte des différentes étapes de la création et qu’ils voient combien l’imagination est permanente lors de toutes ces phases; leur émerveillement ne se tarit pas, au contraire, il redouble.
Faire découvrir le cinéma d’animation, aux adultes , mais plus encore aux enfants, c’est les inviter dans un univers un peu hors du monde et du temps, un univers un peu magique dont seule l’imagination marque les bornes, un monde créatif (et récréatif) apaisant et qui offre du bon temps, voire du bonheur.
C’est aussi faire découvrir un mode de création encore artisanal et participatif (même dans la création 3 D, si, si!!!) composé de gens humbles, modestes et surtout passionnés.
Enfin, quand on leur démontre que faire un film d’animation est possible, qu’il n’y a pas d’obstacle qui ne soit infranchissable, qu’il n’y a pas besoin de savoir-faire particulier et qu’il est facile de se laisser tenter ; alors tout le monde est partant pour l’expérimentation.

Histoire et Storyboard

Décoration

Tournage

Le Tournage au Musée Dauphinois

Tournage

Le Tournage au Musée Dauphinois

le premier tournage

Tournage

le premier tournage

Collaboration